lescar-soleil-pimkie-interieur-cabine-dessayage Je venais de me trouver deux pantalons du plus bel effet. Mais le plus difficile restait à venir.C'était la première fois que je venais dans ce magasin et j'allais inaugurer la cabine d'essayage. Rares sont les grandes chaînes de magasins à avoir des cabines agréables, en général, elles sont trop petites, rien pour poser son sac, manque de portemanteaux, le rideau qui ne ferme pas, et le nez sur le miroir avec une lumière épouvantablement blafarde.
Mais là, oh bonheur, rideau occultant en velours rose poudré, canapé façon cuir vieilli si ton jules veux lire le journal en t'attendant, et une trés belle lumiére. Me voilà aux anges toute fofolle comme si j'étais dans une boutique de "luxe".
Mais le bonheur fut de courte durée...Pour essayer un pantalon, il faut enlever l'autre, et ben oui ....
Et là apparaissent dans le miroir des fesses énormes, blanches, pleines de cellulite, surmontées d'un bidon et d'un gros bourrelet...Il y a plusieurs solutions, je pleure, je crie ou je prends rendez-vous de suite avec un chirurgien de renom....Bon, j'ai choisi tout simplement d'enfiler le pantalon que je suis venue essayer. Et là trop bien, la bonne taille, la coupe impeccable...Me voilà tout à coup réconcilier avec cette femme aux cheveux blancs qui me sourit dans le miroir.....